Appuyez sur Entrée pour voir vos résultats ou Echap pour annuler.

Présentation de Liliane Hierro – Paroles d’experts

Nouvelle semaine, nouveau rendez-vous Paroles d’experts !

Nous avons eu le plaisir d’interviewer Liliane Hierro, généalogiste professionnelle spécialisée dans les recherches en Belgique, Luxembourg, France, Allemagne et Pays-Bas. Chaque pays ayant ses spécificités, nous avons voulu en savoir plus !

Avez-vous des ancêtres dans ces pays ? Racontez-nous !

Interview de Liliane Hierro

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots à nos lecteurs ?Lilianne Hierro

Liliane Hierro : Je fais de la généalogie depuis environ 12 ans et j’ai débuté naturellement avec ma généalogie personnelle.

J’ai parcouru divers pays pour satisfaire cette quête généalogique : la France, l’Espagne, la Belgique et l’Italie ; plusieurs pays dont j’ai écumé les services d’état civil, cimetières, paroisses et archives.

J’ai un cursus universitaire très varié : droit des assurances, communication cinéma et audiovisuel, ainsi qu’informatique.
Cela m’a permis de m’épanouir professionnellement dans divers métiers : des compagnies d’assurance en France, puis à la télévision Belge, et aussi en qualité de Professeur dans une école d’audiovisuelle à Paris et dans des écoles secondaires (Lycées) à Bruxelles.

Avant de me mettre à mon compte, il y a 6 ans, je travaillais à la Commission Européenne à Bruxelles.

Ma passion pour la généalogie, et mon goût pour l’histoire (ça doit être de famille car ma sœur est professeur d’histoire en France), conjugués à ma culture internationale, m’ont conduit aisément vers le métier de généalogiste professionnelle avec une prédilection pour les recherches à l’étranger.

Aujourd’hui je suis installée en Belgique, et mon activité est axée sur les recherches généalogiques familiales et successorales avec les Notaires Belges.

J’effectue des recherches en Belgique, au Grand-duché du Luxembourg, en France, mais également en Allemagne et aux Pays-Bas, car la proximité de ces pays entraîne bien souvent des brassages de populations dans la généalogie de mes clients.

Vous réalisez des recherches en Belgique, en France et au Luxembourg. Chaque pays doit être différent, existe-t-il des spécificités pour chaque pays?

Liliane Hierro : J’effectue des recherches en Belgique, au Grand-Duché du Luxembourg, en France, mais également en Allemagne et aux Pays-Bas, car la proximité de ces pays entraîne bien souvent des brassages de populations dans la généalogie de mes clients.

De plus, de longues dates (mais surtout à partir de 1850), la Flandre a été une terre d’émigrations vers le reste de l’Europe, les Amériques, dont le Canada.

Il existe une multitude de spécificités dans chaque pays en ce qui concerne les modalités d’accès aux archives, les délais de communication ou les types de documents, voire même la formulation des demandes car, par exemple, pour une demande en Allemagne il faut spécifier la confession de la famille !

En Belgique, les registres d’état civil sont conservés par l’Administration communale (Maison communale ou Hôtel de Ville) pendant 100 ans.

Au-delà, il sera conseillé de se rendre dans les archives nationales, bien que le curseur des 100 ans puisse varier car les versements annuels ne sont pas automatiques. Les archives nationales sont décentralisées dans les différents dépôts des Provinces. Dès lors, il devient indispensable de se renseigner au préalable pour savoir où se situent les archives dont nous aurons besoin (les informations sont disponibles sur le site : http://arch.arch.be/)

Vous êtes l’auteur d’un livre « Comment chercher ses ancêtres en Europe sur Internet ? ». Pourquoi avoir écrit ce livre ?

Liliane Hierro : Ce livre est né de mon expérience généalogique internationale. Il n’existait pas, alors j’ai eu l’idée de l’écrire.

C’est un guide de recherches qui permet de trouver en quelques minutes des adresses de sites pour faciliter vos recherches avec un classement par pays et par région ; ainsi que des pistes pour partager et communiquer avec d’autres généalogistes familiaux dans les médias sociaux (tels que les groupes de discussions ou forums) et des adresses de généalogistes professionnels qui pourront vous aider. Vous y découvrirez également une présentation de recherches thématiques concernant les métiers, l’histoire, la vie militaire avec différentes périodes comme 1914-1918, le cadastre, les cartes géographiques, et autres sujets dont on peut avoir besoin en généalogie…

J’éprouvais moi-même ce besoin sur mes 4 pays d’origine, alors je glanais des adresses indispensables ou simplement intéressantes. Après avoir compilé beaucoup d’adresses, il a fallu les structurer dans un document personnel.

Un jour, j’ai senti le besoin d’en faire profiter à la communauté des généalogistes et j’ai alors décidé de faire ce livre en l’élargissant à l’ensemble des pays européens.

Un gros travail de 2 ans a été nécessaire pour pouvoir l’éditer.

Il est aujourd’hui disponible en trois langues (français, néerlandais et anglais) dans la boutique de mon site personnel : http://internet-genealogy.eu/v2/notre-boutique-en-ligne/

Chaque année, une nouvelle édition intègre de nouvelles adresses et de nouveaux pays car l’évolution des archives et d’internet est constante.

D’autres produits généalogiques sont aussi disponibles sur mon site, tels que des arbres, jeux et logiciels généalogiques.

Je conseille surtout de lire l’histoire du pays pour comprendre que les frontières géographiques et les noms de lieux n’étaient pas ceux d’aujourd’hui.

Quels sont vos conseils pour rechercher ses ancêtres en Europe ?

Liliane Hierro : Quand un ancêtre est originaire d’un autre pays que la France, un nouveau monde s’ouvre à vous !

Il convient de se renseigner sur les possibilités d’archives en ligne numérisées, ou à défaut, sur les différentes manières d’obtenir les actes par l’intermédiaire de multiples organismes tels que les associations, les centres de dépôt de microfilms des Mormons, les bibliothèques, les réseaux sociaux de discussions sur Internet, les généalogistes professionnels ; chacun pouvant apporter sa pierre à l’édifice.

Je conseille surtout de lire l’histoire du pays pour comprendre que les frontières géographiques et les noms de lieux n’étaient pas ceux d’aujourd’hui. Il est indispensable de repositionner son ancêtre dans un contexte historique, géographique et politique !

Chaque pays à son mode de fonctionnement, comment savoir à qui nous devons nous adresser en fonction de chaque pays ?

Liliane Hierro : Il ne faut pas hésiter à poser des questions sur le fonctionnement des archives dans un pays par le biais des personnes compétentes dans les Associations ou les Généalogistes professionnels. En cherchant dans les moteurs de recherche, on trouve assez facilement ces informations de bases.

Il est également intéressant de commencer sa quête par la lecture d’un livre consacré aux recherches généalogiques dans ce pays (il existe de nombreux ouvrages qui déclinent ce thème pour les différents pays d’Europe).

Selon vous, dans quel(s) pays européens, est-il le plus difficile de rechercher ses ancêtres ?

Liliane Hierro : Par expérience, les pays les plus difficiles sont ceux dont on ne maîtrise pas la langue.

La compétence des généalogistes professionnels est alors nécessaire : ils maîtrisent la langue et les rouages administratifs et historiques du pays.

…j’aime aller au contact des généalogistes. Je rencontre toujours des visiteurs qui me posent des questions sur les ressources généalogiques à l’étranger, et notamment en Belgique.

Vous donnez beaucoup de conférences et participez à beaucoup de salons, quels sont les prochains événements pour lesquels vous serez présente ?

Liliane Hierro : Oui je me déplace beaucoup en France, en Belgique et au Luxembourg, car j’aime aller au contact des généalogistes. Je rencontre toujours des visiteurs qui me posent des questions sur les ressources généalogiques à l’étranger, et notamment en Belgique.

Beaucoup d’organisateurs de salons s’étonnent du succès de mon stand, car ils ne s’imaginaient pas toujours que leurs adhérents (ou visiteurs) pouvaient avoir des racines belges. La Belgique est un « petit pays », créé récemment en 1830 (en comparaison de la France), mais qui a vécu (et vit toujours) un grand brassage de population.

Je serai présente au plus grand salon du livre de Wallonie à Mons (Belgique) les samedi 26 et dimanche 27 novembre 2016.

Puis, en 2017 :

  • à Brie-Comte-Robert (77) les samedi 4 et dimanche 5 février 2017,
  • à Tournai (Belgique) les samedi 25 et dimanche 26 février 2017,
  • à Paris, Mairie du 15ème les vendredi 10 et samedi 11 mars 2017,
  • à Vertou (44- Nantes) les samedi 25 et dimanche 26 mars 2017,
  • à Birmingham (Angleterre) du 6 au 8 avril 2017,
  • au Havre (76) au Congrès de Généalogie du 8 au 10 septembre 2017,
  • ainsi que quelques autres salons à venir…

Concernant les conférences, vous pouvez me retrouver :

  • Le samedi 3 décembre 2016 à 14h à l’Auditorium du Centre culturel aux Lilas (93), pour l’Association GénéaLilas.
    Sujet : Chercher ses ancêtres en Europe avec Internet
    https://sites.google.com/site/genealilas/infos/les-infos/conferencelilianehierro
  • Mardi 7 février 2017 à 14h30 à la Maison de la poésie à Namur (Belgique), pour l’UTAN (Université de Namur)
    Sujet : Où et comment chercher ses ancêtres en Europe avec Internet ?
  • au Havre (76) au Congrès de Généalogie entre le 8 et le 10 septembre 2017, date et heure encore inconnues.

Merci Liliane d’avoir répondu à nos questions !

Avez-vous déjà fait appel à un généalogiste professionnel pour rechercher des ancêtres à l’étranger ? Racontez nous en commentaire !

Pour en savoir plus sur Liliane Hierro, je vous invite à visiter son site : http://internet-genealogy.eu/v2/

À la semaine prochaine pour découvrir un nouvel expert !


Commentaires

3 commentaires

Présentation de Liliane Hierro - Paroles...

[…] Nouvelle semaine, nouveau rendez-vous Paroles d’experts ! Nous avons eu le plaisir d’interviewer Liliane Hierro, généalogiste professionnelle spécialisée dans les recherches en Belgique, Luxembourg, France, Allemagne et Pays-Bas. Chaque pays ayant ses spécificités, nous avons voulu en savoir plus ! Avez-vous des ancêtres dans ces pays ? Racontez-nous ! Interview de Liliane Hierro Pouvez-vous vous présente  […]

FEUILLEN Robert

Bonjour Madame,
Je cherche à construire la généalogie de la famille Hercot avec l’ascendance de Hercot Georges né à Sclayn le 03.11.1876.
Les données recueillies sur Geniwal et Isadora ne le permettent pas. Pouvez-vous m’aider?
Bien à vous ;

Audrey Roze

Bonjour,
Merci pour votre commentaire.
Je vous invite à envoyer un email à Liliane Hierro.
Voici son adresse email : contact.internetgenealogy@gmail.com
Elle pourra vous aider.
Bonne fin de journée,
Audrey


Laisser un commentaire

Famicity Inscrivez vous dès maintenant et commencez à écrire votre histoire pour les générations futures sur www.famicity.com