Appuyez sur Entrée pour voir vos résultats ou Echap pour annuler.

Le choix d’un prénom

Le choix d’un prénom pour son enfant , est toujours un choix difficile à faire, il faut tout d’abord, s’accorder avec son partenaire puis pour les plus superstitieux, la signification du prénom est importante ! En effet, celle-ci va déterminer le caractère et la destinée de notre enfant. Nous ne voulons donc pas nous tromper et choisir le meilleur !

Mais comment sont apparus les prénoms ? Comment sont-ils choisis ?

Définissent-ils vraiment qui nous sommes ?

Nous vous emmenons, cette semaine, dans cet univers du prénom !

 

manies-tics-enfants
 

La place du prénom dans les cultures

Dans la plupart des cultures, le prénom précède le nom de famille dans la manière de désigner les personnes.

À sa naissance (et/ou à son baptême), généralement, chaque personne se voit attribuer un ou plusieurs prénoms, dont un seul (qui peut être double) sera utilisé par la suite : prénom usuel

Quelques particularités tout de même, en Asie et en Afrique le prénom n’est traditionnellement attribué que plusieurs jours (ou plusieurs semaines) après la naissance. Au Rwanda par exemple, les enfants, à leur naissance, sont simplement appelés « le garçon » ou « la fille », et nous attendons qu’ils aient grandi un peu pour voir quel est le prénom qui va leur correspondre le mieux.

En France, on retrouve les premières traces écrites de prénoms au 12e siècle. Jusqu’à la fin du Moyen Age, le nom d’une personne ou nom de baptême est le plus souvent celui d’un des saints du jour de sa naissance.

Aujourd’hui, beaucoup sont ceux qui portent des prénoms supplémentaires (deuxième ou troisième prénom…) ils rendent souvent hommage aux ancêtres ou à d’autres membres de la famille ( tante, oncles etc.)

 

Le prénom, un marqueur social

Vous le savez sans doute, un enfant ne portera pas le même prénom s’il est issu d’un milieu social à l’autre.

Ainsi, chez les artistes ou les jeunes cadres la tendance tend vers des prénoms anciens , classiques historiques et souvent composés tels que Gustave , Madeleine, Paul , Aliénor

À l’inverse, chez les catégories socioprofessionnelles inférieures, les prénoms les plus plébiscités sont pour la plupart ceux d’origine anglo-saxonne.

Plusieurs psychosociologues ont travaillé sur cette notion de marqueur social et se sont demandé si le choix du prénom était inconscient ou non.

Sans surprise, le choix est bien soumis à des influences, celles de distinguer son enfant des autres tout en cherchant à l’intégrer à un groupe social.

 

Les ouvrages

Si vous êtes dans la période cruciale du choix du prénom de votre enfant, voici une sélection d’ouvrage que nous vous proposons :

  • Le choix du prénom de Jean-Gabriel Offroy
  • Un prénom pour toujours – La cote des prénoms hier, aujourd’hui, demain  de Philippe Bernard et Guy Desplanques
  • La bible des prénoms de Florence le Bras
  • L’officiel des prénoms 2017 par S. Rapoport
Participez !

Partagez avec nous vos choix en matière de prénoms pour vos enfants ?

Des prénoms vont ont-ils déjà surpris ?

 

 


Commentaires

Laisser un commentaire

Famicity Inscrivez vous dès maintenant et commencez à écrire votre histoire pour les générations futures sur www.famicity.com